top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMarie-Josée

Maîtrisez vos impacts socioécologiques : une stratégie d’entreprise gagnante

De la série d’articles Les entreprises et la transition socioécologique : redéfinissons l’avenir


Par Juliette Zimmer et Marie-Josée Roy de MJR Développement durable août 2023



La transition socioécologique est en cours au Québec. Pour assurer sa réussite, tous les acteurs de la société, dont les entreprises, sont appelés à y participer activement.

Le présent article est le premier volet d’une série exclusive en trois parties dédiées aux entreprises et à la transition socioécologique au Québec. Décryptage des rôles clés et des engagements organisationnels face aux défis climatiques et sociaux...


Qu’est-ce que la transition socioécologique?

Avant tout, définissons le concept. La transition socioécologique « pourrait se définir comme le passage de l’état actuel du système à un état socialement plus juste, inclusif et écologiquement viable, rendu possible grâce à une transformation de nos pratiques démocratiques, de nos modes de productions, de consommations, de vivre ensemble et de nos représentations (récits), et s’appuyant sur l’établissement de rapports sociaux porteurs de justice sociale et d’inclusion » (Audet et al., 2015).


L’URGENCE CLIMATIQUE ET LA RESPONSABILITÉ DES ENTREPRISES

Les scientifiques sont clairs, l’atteinte de la cible de zéro émission nette avant 2050 est essentielle pour réussir à limiter le réchauffement climatique à 1,5ºC. Pour cela, les émissions actuelles devront être réduites de moitié avant 2030.


Tous les modèles produits par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui limitent le réchauffement à 1,5ºC et même à 2ºC exigent une réduction de gaz à effet de serre « radicale, rapide et durable » dans tous les secteurs. La fenêtre d’opportunité pour nous assurer un futur vivable est de plus en plus étroite. Il faut donc mettre en place une action efficace et concertée dès maintenant. (GIEC, 2023 ; IPCC, 2023)

Figure 1

source : https://www.environnement.gouv.qc.ca/changementsclimatiques/engagement-quebec.asp


La figure ci-dessus nous démontre l’engagement du Québec à réduire globalement ses émissions de gaz à effet de serre. En 2020, le secteur industriel était responsable de 30,6% des émissions de gaz à effet de serre au Québec (Gouvernement du Québec, 2023). Ce constat renforce le rôle capital des industries dans la transition socioécologique au Québec.


Les entreprises et les industries sont à la fois actrices et responsables des bouleversements climatiques. Elles donc ont la responsabilité d’agir pour réduire au maximum leurs impacts. Et si les géants émettent la majorité des émissions, les PME (représentant 90 % des entreprises à l’échelle mondiale) ont un rôle pivot à jouer : elles ont le pouvoir de faire partie de la solution.


LES IMPACTS POUR VOTRE ENTREPRISE


Dans le monde en constante évolution, les entreprises sont appelées à repenser leur modèle de réussite face aux défis environnementaux et sociaux. La quête de profit comme seul objectif peut entraîner la création d'une organisation dépourvue de valeur ajoutée pour la société.


En effet, pour relever nos grands défis, les entreprises devraient servir à créer de la valeur et à « améliorer les conditions économiques et sociales des communautés dans lesquelles elles opèrent ». (L’Allier, 2016)


C’est en mettant les pratiques environnementales et sociales au cœur même de leur stratégie d’affaires que les entreprises peuvent contribuer à créer plus de valeur pour la société.

Bien entendu, ce virage stratégique ne s'impose pas sans obstacles. Toutefois, les temps changent et les entreprises qui s’adaptent aux nouvelles pratiques et approches en sortiront certainement gagnantes, car elles pourront plus facilement attirer les investisseurs, les client.es, la main d’œuvre et les fournisseurs sensibles aux enjeux environnementaux et sociaux. Par exemple, dans la Stratégie gouvernementale de développement durable 2023-2024 :


(La stratégie) constitue un plan ambitieux mettant à contribution plus de 110 ministères et organismes pour transformer les défis environnementaux et climatiques du Québec en occasions d’affaires, tout en protégeant le portefeuille, la santé et le bien-être des Québécois. (Gouvernement du Québec, 2023)

Une entreprise qui adopte des pratiques responsables renforce son lien de confiance avec la société, limite les risques sur sa réputation et augmente sa compétitivité sur le marché. (Institut du Québec, 2021 ; OECD, s. d.)


Au Québec, « 86 % des Québécois se disent plus enclins à choisir les produits et services d’une entreprise qui s’engage pour le climat, celle-ci ayant une image plus positive à leurs yeux » (Poitras, 2021).


Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, il est également avantageux de se positionner comme un employeur ayant à cœur les enjeux environnementaux et sociaux puisqu’« une majorité de québécois se disent plus motivés à choisir une entreprise responsable comme employeur ». (Poitras, 2021)


Les compagnies ont tout à gagner à se positionner comme des leaders environnementaux et sociaux; elles pourraient ainsi récolter les fruits d’une vision à la fois globale et enrichissante (à tous les niveaux!).



La figure ci-dessous illustre bien les liens entre les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies et l’importance d’avoir une approche systémique.


REDÉFINIR L’AVENIR : PLUS QU’UNE OPPORTUNITÉ, UNE DIRECTION


Pour changer leurs façons de faire, les entreprises ont besoin d’incitatifs et de cohérence. Si les investisseurs et les client.es demandent des pratiques responsables, mais qu’il y a absence de critères environnementaux et sociaux dans les appels d’offres, ou que le plus bas soumissionnaire est automatiquement engagé, les efforts investis dans la démarche de développement durable peuvent sembler vains. (Institut du Québec, 2021) Heureusement, les donneurs d’ordre publics sont de plus en plus nombreux à exiger des pratiques responsables et la tendance risque de continuer en ce sens.


Bien qu’il y ait des défis pour transformer ou améliorer les pratiques, l’écoresponsabilité amène également de nombreuses opportunités d’affaires et une occasion de participer à un mouvement pour protéger le droit des futures générations à vivre sur une planète saine.


De nombreux gestionnaires d'entreprises souhaitent faire leur part pour lutter contre les changements climatiques, mais ne savent pas tout à fait comment s’y prendre. Si vous vous reconnaissez, les prochains articles de la série pourraient répondre à certaines de vos questions.



Aussi, nos outils pour vous aider...


Nous vous invitons à consulter notre boîte à outils où vous trouverez, entre autres, des articles et des formations selon la réalité de votre entreprise.


Êtes-vous prêts à vous démarquer comme entreprise responsable?




Amélioration de la performance globale

PROSPÉRITÉ. PERSONNES. PLANÈTE




Références

Audet, R., Lefèvre, S., & El-Jed, M. (2015). La mise en marché alternative de l’alimentation à Montréal et la transition socio-écologique du système agroalimentaire. Les cahiers de recherche OSE, 01.



Gouvernement du Québec. (2023). Plan pour une économie verte 2030 - Plan de mise en œuvre 2023-2028. https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/adm/min/environnement/publications-adm/plan-economie-verte/plan-mise-oeuvre-2023-2028.pdf



Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). (2023, 20 mars). Communiqué du 20 mars 2023 sur le rapport de synthèse Agir sans attendre pour le climat : la clé d’un avenir viable. https://www.ipcc.ch/report/ar6/syr/downloads/press/IPCC_AR6_SYR_PressRelease_fr.pdf


Institut du Québec (2021). La responsabilité sociale des entreprises au Québec : perceptions, défis et pistes de solutions. https://institutduquebec.ca/wp-content/uploads/2021/12/202112-IDQ-RSE.pdf


Intergovernmental panel on climate change (IPCC). (2023). Climate change 2023 Synthesis Report Summary for Policymakers. https://www.ipcc.ch/report/ar6/syr/downloads/report/IPCC_AR6_SYR_SPM.pdf


L’Allier, M-S. (2016). Les entreprises de la transition écologique au Québec : Caractéristiques et trajectoires [mémoire de maîtrise, UQAM]. https://archipel.uqam.ca/9029/1/M14566.pdf


Organisation for Economic Co-operation and Development (OECD). (s. d.). Responsible business conduct and climate change. OECD Guidelines for Multinational Enterprises. https://mneguidelines.oecd.org/rbc-and-climate-change.htm


Poitras, A. (2021, 2 juin). RSE et changements climatiques : l’étau se resserre. Unpointcinq. https://unpointcinq.ca/comprendre/rse-et-changements-climatiques-l-etau-se-resserre/


Wilser, J. (2022, 13 octobre). How small businesses can have a big impact in the climate fight. Time. https://time.com/6213434/climate-change-action-companies-businesses/

3 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page